Essais auto | Mitsubishi | Mitsubishi Colt | Photos Mitsubishi Colt Génération 3
2009-

Mitsubishi Colt

Des munitions propres

En pleine crise, Mitsubishi se réveille et fait feu de tout bois. Il dégaine une nouvelle Colt au design assez typé et animée par des motorisations essence sobres et propres. En ligne de mire le diesel et comme cible les petites voitures polyvalentes. Avec un prix d'appel à 9.990 € prime écolo comprise, la firme aux trois diamants se donne une chance de retrouver de l'éclat.
Philippe LACROIX, le 18 mars 2009

Mitsubishi Colt
Le museau jet style Lancer transforme la face avant de la Colt

Paris – La Lancer a marqué le renouveau du design chez Mitsubishi avec notamment une calandre de type « Jet Fighter » puisant son inspiration dans l'admission d'air des avions de chasse, Mitsubishi étant également un constructeur de jets, et la nouvelle Colt à son tour hérite de ce museau caractéristique montrant plus d'agressivité. Toujours sur la même base que la génération précédente, avec un empattement de 2,50 m, la Colt se présente avec deux carrosseries bien distinctes dans sa partie arrière entre la 5 portes et la 3 portes. Si pour cette dernière les changements à l'arrière consistent essentiellement en un nouveau pare-chocs et de nouveaux logements de feux à finition noire, la 5 portes a été remodelée avec une lunette plus enveloppante et moins haute, des feux arrière plus bas, un nouvel embouti du hayon et un pare-chocs plus élaboré pour une longueur de 3,94 m. Celle de la 3 portes reste à 3,88 m avec une hauteur plus faible de 3 cm soit 1, 52 m, lui donnant un air plus sportif que l'on retrouve encore plus affirmé sur la version Ralliart.

Un habitacle plus fonctionnel

Mitsubishi Colt
Une face arrière reconditionnée pour la 5 portes

Dans l'habitacle, tout a été repensé pour une meilleure ergonomie et une visualisation plus simple, notamment des informations numériques de l'ordinateur qui abandonne le milieu du tableau de bord pour se placer entre le compteur de vitesse et le compte-tours.Un nouvel habillage fait son apparition, un peu similaire à la nouvelle Lancer, comme le volant 3 branches et l'éclairage des instruments couleur ambrée, mais pour autant l'atmosphère n'est pas des plus chaleureuses et le fonctionnel a tué toute fantaisie.Les places à l'arrière sont correctes pour trois passagers compte tenu de la taille de la voiture, et la flexibilité du coffre a été améliorée avec des sièges redessinés fractionnables 40/60, permettant d'offrir un plancher plat faisant passer le coffre d'une capacité de 186 litres à 1.032 litres...en chargeant jusqu'au toit. Le plancher du coffre, qui abrite une roue de secours galette, est amovible et crée un espace de rangement de 50 litres.

 

 

Le plein d'essence

Mitsubishi Colt
Une planche de bord fonctionnel dans un univers de grisaille

A notre époque où le gasoil est la solution momentanément idoine pour vaincre la crise et la pollution, Mitsubishi part délibérément sur une autre voie en n'installant sous le capot de sa Colt que des motorisations essence. A cela, plusieurs raisons de bon sens. Le petit moteur diesel 1,5 litre du constructeur japonais n'était pas capable de se plier aux normes Euro 5 qui vont rentrer en vigueur et en concevoir un nouveau entraînait des investissements considérables. Et comme à l'heure actuelle, pour tout le monde ce sont les fonds qui manquent le plus, autant améliorer les motorisations essence, ce qui est possible pour convenir aux normes, d'autant que les clients des petites berlines roulent moins en général et qu'une bonne partie ont compris qu'il n'y avait aucun intérêt à débourser un supplément conséquent pour avoir un diesel, surtout que le différentiel entre le prix des deux carburants s'est considérablement rétréci.

Ainsi, la nouvelle Colt est animée par un 3 cylindres de 1,1 litre développant 75 ch, un 4 cylindres de 1,3 litre sortant 95 ch et un 1,5 litre turbo de 150 ch pour la version sportive Ralliart, un modèle à part facturée 17.890 €, de quoi rivaliser avec la Grande Punto Abarth.

Stop end Go en série

Mitsubishi Colt
Un coffre facilement modulable

Ces moteurs baptisés ClearTec sont la résultante de technologies évoluées et se montrent légers et compacts avec bloc cylindre en aluminium, tubulure d’admission et couvercle de culasse en résine, culasse à angle de soupape étroit, 2 arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindre, système de levée variable des soupapes (que pour les 4 cylindres), tubulure d’échappement de longueur égale, etc... pour arriver à des consommations et des émissions très faibles, car au delà du CO2, ces moteurs émettent moins de Nox et moins de HC que les moteurs diesel comparables. Le 1,1 litre annonce 4,9 litres au 100 km et 5 litres pour le 1,3 litre avec des rejets de CO2 respectivement de 115 et 119 g/km offrant un bonus à 700 €. Pour en arriver à ce résultat flatteur, le ClearTec intègre, entre autre, le système «Automatic Stop & Go» avec régénération en phase de freinage, très appréciable en ville notamment quand les feux rouges se multiplient et s'éternisent. Les quelques secondes de quiétude offertes sont aussi régénérantes pour le mental. Les pneus à faible résistance de roulement, l'amélioration du rapport de démultiplication final, l'alternateur haute efficacité et l'huile moteur à faible viscosité sont autant de facteurs au service de la faible consommation.

Un certain plaisir de conduire

Mitsubishi Colt
La face arrière de la Colt 3 portes a peu évoluée

Au volant de la Colt, pas de surprise et même si l'isolation phonique a été soignée, le 3 cylindres se fait entendre dès que l'on monte en régime et son bruit de crécelle ne peut réjouir que les inconditionnels indulgents de Porsche. Cependant, il se révèle vif et monte bien dans les tours jusqu'à 6.000 tr/mn, remarquablement épaulé par une boîte manuelle à 5 rapports. Le 4 cylindres, plus puissant se montre aussi plus souple et plus discret. Avec une boîte à 5 rapports également, il est tout aussi alerte pour grimper dans les tours et les performances suivent, avec un 180 km/h chrono et surtout un 0 à 100 km/h en 10''4. La Colt est très agréable à conduire et sa tenue de route se montre sans reproche comme la direction, douce et précise, et le freinage, endurant et équilibré. En cas de freinage brutal, les feux stop clignotent. Dans la version de base facturée 9.990 €, disponible uniquement avec la 3 portes, on relève les vitres électriques, la condamnation centralisée et un ordinateur de bord, et pour plus de confort et 1.300 € de plus, le deuxième niveau offre entre autres la climatisation semi-automatique et intelligente, les rétros électriques et le réglage en hauteur du siège conducteur. Curieusement il faut accéder au dernier niveau pour disposer d'un ensemble radio CD MP3, dont le volume sonore est fonction de la vitesse. Le différentiel entre 3 et 5 portes est de 500 € et entre le 3 cylindres et 4 cylindres de 800 €.

Toutes les Colt sont construites à l’usine NedCar de Mitsubishi Motors, située à Born aux Pays-Bas.

Plus d'infos sur Mitsubishi Colt

accueil  |   les annonces  |   actualitÉs  |   services  |   espace pro  |   contact  |   flux rss
Qui sommes nous?