Essais auto | Nissan | Nissan GT-R | Photos Nissan GT-R
2009-

Nissan GT-R

supercar de route

Elle a la gueule de l'emploi, une sauvagerie civilisée, c'est en deux mots ce qu'inspire la nouvelle GT-R mise au monde par Nissan. Et sous son masque, elle ne trompe personne avec ses 485 ch crachés de son 3,8 litres V6 bi-turbo aux 4 roues motrices, autorisant 320 km/h sur les routes de campagne (non je rigole) et se permettant de boucler le tour le plus rapide pour une voiture de série du fameux Nürburgring en 7'26''70. Son seul handicap, un tarif discount de 82.550 €, pas assez cher pour mon jeune patron...
Philippe LACROIX, le 09 juillet 2009

Nissan GT-R
Longue de 4,65 m, large de 1,89 et haute de 1,37m

Folembray – Alors que la lignée GT-R date de 1969, la nouvelle GT-R est la première qui sera vendue dans le monde entier, mais pour autant, sa ligne exprime toute la saveur de la culture nippone moderne, ne reniant en aucune façon ses origines, en reprenant par endroit l'héritage esthétique de ses devancières. Compacte, nerveuse, large d’épaules, basse et lisse, elle est également l’une des voitures les plus aérodynamiques au monde (un Cx de 0,27). Ses quatre feux arrière circulaires font écho aux quatre grosses sorties d’échappement situées juste en dessous.

La nouvelle GT-R a été voulue stable à toutes les vitesses, ultraconfortable pour une supercar et extrêmement sûre. La structure de sa coque fait appel à un mélange sophistiqué d’aciers, de fibres de carbone et d’aluminium moulé sous pression. Son poids total est tout de même de 1.740 kg, mais il est vrai que rien ne manque côté équipements.

Une ambiance très sportive

Nissan GT-R
4 grosses sorties d'échappement et seulement 298 g/km de CO2

Reflet de l’extérieur, l’habitacle de la nouvelle Nissan GT-R est parfaitement fonctionnel. L’instrumentation très complète est idéalement située en face du conducteur pour une lisibilité optimale. Les cadrans analogiques ronds sont cerclés d’aluminium, et naturellement, le compte-tours, avec une zone rouge à 7.000 tr/min et, en son centre, l’affichage du rapport engagé, occupe la place d’honneur.

L’écran multifonction, en haut de la console centrale, affiche la navigation mais aussi des indications sur le fonctionnement du moteur et des accélérations de la voiture, des données enregistrées sur l'ordinateur de bord. Sous cet écran se logent les commandes de la climatisation, du système audio ainsi que tous les réglages dédiés à la conduite (suspension, transmission, ESP). Cette console centrale s’étend jusqu’au milieu de l’habitacle et comporte le bouton de démarrage du moteur, le levier de vitesses et le frein à main Les sièges enveloppants offrent un très bon maintien latéral et les places arrière peuvent accueillir sans difficulté deux enfants. Quant au coffre, son volume de 315 litres est correct.

485 ch intégralement sur l'asphalte

Nissan GT-R
Un tableau de bord très complet

Elaborée à partir d’une toute nouvelle plateforme, la Nissan GT-R reçoit la première transmission intégrale avec système boîte-pont renvoyé à l’arrière, un choix qui optimise la répartition des masses et la tenue de route.

Sous le capot, le V6 biturbo de 3,8 litres développe 485 ch à 6.400 tr/min en offrant un couple maxi de 588 Nm entre 3.200 et 5.200 tr/min. Il est associé à une boîte de vitesses séquentielle à 6 rapports, double embrayage et changements de rapport par palettes au volant. Cette transmission comporte également une assistance au démarrage en côte.

Le système gérant les 4 roues motrices distribue de manière optimale la puissance du moteur entre les trains avant et arrière. Alors que la GT-R est naturellement une propulsion (100 % de couple à l’arrière), jusqu’à 50 % du couple peut être transmis aux roues avant pour améliorer la traction lorsque les conditions l’exigent.

Un plaisir intense

Nissan GT-R
Deux places à l'arrière pour des enfants

Un tel bolide ne peut s'essayer que sur une piste, et donc Nissan avait planté ses drapeaux sur le circuit de Folembray, en région picarde. Même si l'endroit n'a pas l'amplitude du Paul Ricard pour débouler à 300 à l'heure et prendre des G dans les grandes courbes, il y avait cependant de quoi subir les accélérations démoniaques de la GT-R, jouer avec les grandes palettes fixes derrière le volant pour monter et descendre les rapports en quelques centièmes en sélectionnant le mode sportif, apprécier le freinage mordant des 4 disques Brembo ventilés et perforés et goûter à l'équilibre impeccable du châssis avec son réglage des suspensions en mode Racing. Un immense plaisir, trop bref, mais qui démontre l'efficacité de cette supercar qui a le gros avantage de se faire plus douce sur la route grâce à l'électronique intervenant à la demande sur l'amortissement et le passage des vitesses.

La GT-R est équipée de jantes alliage de 20 pouces chaussées de pneumatiques créés pour elle, plus larges à l'arrière, et permettant de rouler à plat pendant 80 km à la vitesse de 80 km/h.

Plus d'infos sur Nissan GT-R

accueil  |   les annonces  |   actualitÉs  |   services  |   espace pro  |   contact  |   flux rss
Qui sommes nous?