Essais auto | Renault | Renault Mégane III | Photos Renault Mégane GT
2010-

Renault Mégane GT

du sport en habit

Pour combler le vide entre les versions civilisées de la Mégane et sa déclinaison très sportive RS, Renault donne naissance à une GT. Suffisamment musclée pour offrir pas mal de sensations, mais habillée classe pour bien paraître en société. Sous son capot, un 2 litres essence turbo de 180 ch suffisamment sulfureux pour prendre beaucoup de plaisir qui se paye à partir de 26.050 € pour la berline. Coupé et break Estate sont bien sûr au catalogue. La Mégane GT propose également un 2 litres turbodiesel de 160 ch, moins noble, moins vif, en direction des bourgeois qui comptent leurs sous à chaque plein de carburant, en oubliant le supplément à l'achat de 2.300 €.
Philippe LACROIX, le 18 juin 2010

Renault Mégane GT
Une face avant assez agressive

Valencia - Entre une Mégane motorisée par le 130 ch essence déjà bien agréable pour son tonus et le 250 ch essence de la version RS assez radicale, il y avait la place pour un compromis offrant une bonne dose de sport sans pénaliser le confort de la famille. Aussi, Renault inscrit dans sa gamme la GT animée par un 2 litres turbo-essence de 180 ch. Doté d?un couple de 300 Nm à 2.250 tr/min, il affiche une bonne réactivité et une grande souplesse à bas régime, grâce au turbo twin-scroll qui réagit immédiatement à la moindre sollicitation sur l?accélérateur et ce dès 1.200 tr/min. Il est associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports bien étagés pour en tirer la quintessence.

Les performances obtenues sont suffisamment attrayantes pour s'amuser sur la route, même si celle-ci n'est plus un terrain de jeu, prudence oblige, comme le prouve un 0 à 100 km/h réussi en 7''8 tandis que la vitesse de pointe est annoncée à 225 km/h. Pour autant en restant raisonnable (longtemps), il est possible d'obtenir une consommation moyenne de 7,7 litres au 100 km. Mais la patience a des limites...

Le brio du 180 ch essence ou le souffle du 160 ch diesel

Renault Mégane GT
Un diffuseur aérodynamique couleur métal

Cependant, pour les traumatisés du portefeuille à la pompe, Renault a prévu une GT au c?ur battant au rythme du diesel, davantage destinée aux forçats du bitume, amateurs de couple de camion plutôt que d'envolée dans les tours, de castagnettes plutôt que de violon. Disons qu'il se justifie plus facilement sous le capot de l'Estate. Le 2 litres turbodiesel fait alors parfaitement l'affaire avec ses 160 ch et son couple de 380 Nm. Sa rampe d?injection pressurisée à 1.600 bar, ses injecteurs piezoélectriques, la forme évoluée des pistons et le turbo à géométrie variable confèrent toutefois à ce moteur un excellent rendement. Ses deux arbres d?équilibrage atténuent les claquements du moteur qui se fait entendre surtout à partir de 4.000 tr/mn. Mais l'avantage du diesel, c'est que sa puissance se manifeste essentiellement à bas régime. Il est associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, dont les deux derniers sont désespérément longs. Mais la consommation sur autoroute peut alors descendre à 5 litres au 100 km. Le 0 à 100 km/h se fait en 8''5 et les gendarmes devront rouler à plus de 215 pour la rattraper.

Un comportement routier homogène

Renault Mégane GT
Un tableau de bord soigné

Bien entendu, les liaisons au sol ont été revues et la Mégane GT profite du savoir-faire des ingénieurs de Renault Sport Technologies qui ont mis au point un parfait dosage entre plaisir de pilotage et confort au quotidien. Amortisseurs spécifiques, ressorts avant et arrière adaptés à chaque carrosserie, jantes de 18 pouces équipées de Dunlop Sport Maxx TT 225/40.

La direction assistée électrique est calibrée pour un ressenti plus sportif et le freinage adopte des disques de frein ventilés de 296 mm à l?avant et une assistance plus ferme et plus progressive, en reprenant le maître cylindre de la Mégane RS.

Le comportement routier et le plaisir de conduite de la Mégane GT sont alors forcément de très bon niveau surtout avec le moteur essence, par sa bonne plage d'utilisation et sa sonorité, mais aussi par une répartition des masses mieux équilibrée. En effet, le moteur diesel plombe le train avant de 45 kg supplémentaires, d'où plus de retenue pour entrer dans un virage.

Des attributs spécifiques

Renault Mégane GT
Des jantes de 18 pouces spécifiques

Basée sur le niveau d'équipement Dynamique et dotée du nouveau Pack GT Line qui comprend des masques de phare à fond noir, un bouclier avant ton carrosserie intégrant une traverse noir brillant et des écopes couleur Dark Metal, une couleur reprise sur le diffuseur aérodynamique disposé dans le bouclier arrière, les poignées de portes et les jantes, la Mégane GT s'identifie par son badge « GT » sur la calandre et « GT Renault Sport » sur la malle arrière.

A l?intérieur, la griffe GT se retrouve sur la baguette de planche de bord et sur les appuie-têtes avant. Les seuils de porte adoptent un marquage Renault Sport.

Au poste de conduite, on retrouve le volant en cuir à jantes épaisses et cale-pouce développé pour la Mégane RS, comme le tachymètre analogique avec compte-tours à fond gris

En option, il reste l'aide au parking arrière et les rétroviseurs rabattables électriquement.

Plus d'infos sur Renault Mégane III

accueil  |   les annonces  |   actualitÉs  |   services  |   espace pro  |   contact  |   flux rss
Qui sommes nous?