Essais auto | Toyota | Toyota Avensis Break | Photos Toyota Avensis Break | Fiche Technique Toyota Avensis Break
2003-
TOYOTA AVENSIS BREAK
Le style en plus
Progressivement, Toyota monte en puissance, remettant régulièrement sa gamme au goût du jour. Avec une nouvelle Avensis au caractère plus affirmé, le constructeur japonais espère bien élargir sa place dans le segment M2.
Philippe Lacroix le 17 mai 2003

Cliquer pour agrandir
Le 3ème constructeur mondial entend bien se faire respecter en Europe et plus particulièrement en France depuis qu'il s'est implanté près de Valenciennes pour produire l'essentiel de ses Yaris. Avec plus de 3% de pénétration sur le marché français, représentant la moitié des ventes de voitures japonaises, Toyota se positionne en 7ème position des marques distribuées dans l'hexagone. L'arrivée de la nouvelle Avensis ne devrait que consolider son rang.

En effet l'ancien modèle passait certes pour une bonne voiture, mais son manque de personnalité n'enthousiasmait pas les foules et les clients du segment des berlines moyennes. Le style désormais plus racé de l'Avensis devrait attirer davantage l'attention, et même si sa robe ne présente rien de révolutionnaire, sa ligne élégante et parfaitement équilibrée donnera à ce modèle le succès recherché. Et tout l'honneur en reviendra aux couturiers qui oeuvrent dans le centre de design implanté près de Nice. Même la version break se montre extrêmement attrayante.

Tenue de route exemplaire
L'habitacle a été également repensé pour optimiser son confort et sa clarté. Le tableau de bord se montre fluide, simple et pratique et la console centrale, traité aluminium brossé apporte un contraste sympathique et le signe d'une qualité exemplaire.
Mais Toyota n'a pas seulement donné une nouvelle identité esthétique à son Avensis, il a particulièrement soigné son châssis, d'autant que l'ingénieur en chef chargé du projet, Suguya Fukusato, fut pilote de rallye au Japon et parfaitement à même de trouver les meilleures solutions et réglages de suspension. Ainsi, la suspension avant indépendante recourt à des jambes de force de type MacPherson, tandis que la suspension arrière indépendante à double triangulation s'inspire de celle du coupé Celica, reconnu comme l'une des voitures les plus efficaces de sa catégorie en terme de tenue de route. Effectivement, les trajectoires sont irréprochables grâce aussi à une direction précise assistée par un moteur électrique.

Cliquer pour agrandir
Trois motorisations au choix
Dès sa commercialisation, l'Avensis offre le choix entre trois moteurs, deux essence et un diesel. Un 1,8 litres VVT-i, qui à recourt à la distribution variable en continu pour augmenter reprises et couple à mi-régime, développant 129 ch. Sa vitesse de pointe est indiquée pour 200 km/h, le 0 à 100 km/h se fait en 10,3 s et la consommation moyenne ressort à 7,2 litres. Un 2 litres VVT-i de 147 ch permettant (à titre anecdotique) 205 km/h et un 0 à 100 km/h en 9,4 s pour une consommation moyenne de 8,1 litres. Enfin, un 2 litres turbo-diesel common rail à injection directe de 116 ch, donné pour 195 km/h, le 0 à 100 km/h en 11,2 s et la consommation moyenne à 5,8 litres.
Ces motorisations sont accouplées à une boîte à 5 rapports manuels, et en option les essence peuvent recevoir une boîte automatique à 4 rapports et commande séquentielle.

Equipement complet
Comme toute Toyota (et japonaises qui se respectent), la nouvelle Avensis offre à son acheteur un équipement de série complet. Ainsi, dès le premier niveau de finition, elle propose le système autoradio RDS lecteurs cassette et CD à huit haut-parleurs et commandes intégrées au volant, l'antenne est moulée dans la lunette arrière, la climatisation et les rétroviseurs électriques. Sur le niveau supérieur, la climatisation devient automatique, les vitres arrière sont électriques, et ordinateur de bord et détecteur de pluie font leur apparition, comme les jantes en alliage et les projecteurs antibrouillard, le volant et le pommeau en cuir et des inserts façon bois et aluminium ou titane sur le tableau de bord.


Cliquer pour agrandir
Sécurité absolue
Côté sécurité l'Avensis se distingue particulièrement avec l'ABS, le répartiteur électronique de la puissance de freinage, l'aide au freinage d'urgence, le contrôle de stabilité et le contrôle de motricité. 9 airbags sont également installés dans l'habitacle, 2 frontaux, 2 latéraux, 4 rideaux protège-tête et un protège-genoux côté conducteur.
A noter encore que Toyota a fait un gros effort pour réduire les coûts d'entretien et de réparation, faisant passer l'Avensis en dessous des normes en classe d'assurance. A titre indicatif, le temps d'entretien préconisé sur 100.000 km est de 4h20, contre le double pour une VW Passat, et le prix des pièces détachées est au niveau de celui des françaises.
Les prix s'échelonnent de 18.950 € pour la 130 Linea Terra à 26.350 € pour le break 115 D-4D Linea Sol Pack doté de la sellerie cuir.

Philippe Lacroix

Plus d'infos sur Toyota Avensis Break

Liens sur Toyota Avensis Break

accueil  |   les annonces  |   actualitÉs  |   services  |   espace pro  |   contact  |   flux rss
Qui sommes nous?