Essais auto | Volkswagen | Volkswagen Touareg | Photos Volkswagen Touareg | Fiche Technique Volkswagen Touareg
2007-

VW Touareg phase 2

Des bonifications bienvenues

En donnant naissance au Touareg, Volkswagen a réussi un coup de maître. Son premier SUV, qu'il a ciblé sans complexe dans le haut de gamme, est devenu un best seller. Il a même été élu « meilleur SUV » de l'année au Japon, une référence. Le voilà décliné en phase 2, légèrement toiletté et technologiquement un peu plus sophistiqué.
Philippe LACROIX, le 27 mars 2007

VW Touareg phase 2
Un nouveau regard pour le Touareg

D'après son nom, le Touareg devrait être le roi des déserts et des dunes. Tel n'est cependant pas sa vocation et les Toyota et Land Rover continuent de régner dans ce domaine. En revanche, Le gros 4x4 de VW triomphe sur les routes européennes et américaines avec pas moins de 300.000 immatriculations réalisées. Un record. Mais la concurrence est rude et 4 ans après sa naissance, le constructeur allemand lui offre un toilettage en profondeur.

On reconnaît essentiellement la nouvelle mouture du Touareg grâce à sa face avant entièrement relookée, avec la calandre en V chromée et des boîtiers de phares comportant un arrondi dans la partie inférieure, semblable aux Volkswagen actuelles. Les pare-chocs avant ont également été complètement remodelé en intégrant des feux antibrouillard arrondis, et les rétroviseurs ont aussi été revus.

De l'arrière, les changements sont moins visibles mais on remarque un nouveau spoiler de bord de toit qui a permis d'améliorer l'aérodynamique, des feux de recul et de frein modifiés adoptant un look Led. De nouvelles jantes en alliage léger apparaissent ainsi qu'une palette de couleurs laquées plus étoffées.

Une allure toujours aussi impressionnante

VW Touareg phase 2
Des feux adoptant un look LED

Les dimensions du Touareg demeurent inchangées et avec une longueur de 4,75 m, une largeur de 1,93 m, une hauteur de 1,72 m et un empattement de 2,85 m, il se donne une allure particulièrement dynamique et trapue. Le coffre possède une capacité de 555 à 1.570 litres et une grande variabilité en matière de chargement. Pour autant, il ne contient pas de roue de secours et celle-ci se retrouve dans le rayon des options à 1.150 € en venant se rajouter sur le hayon. Un hayon, à commande électrique en option, comportant une lunette arrière à ouverture séparée très pratique.

Les porte-à-faux réduits du Touareg lui permettent de franchir pas mal d'obstacles et l'étanchéité des portières contre la pénétration d'eau, et des phares également étanches, permettent des passages de gué de 50 cm ( 58 cm avec la suspension pneumatique).

L'habitacle reste identique si ce n'est l'adoption de nouveau sièges plus ergonomiques à réglages électriques. La banquette arrière a été remaniée se voulant plus légère pour une manipulation plus simple. Sinon, l'intérieur du Touareg est un modèle d'esthétique fonctionnelle, de grand confort et de très bon rapport d'espace. Le souci du détail transmet une impression de grande qualité et de fonctionnalité à l'exemple des différents boutons de réglage des fonctions de la climatisation ou de la transmission.

Le plein d'informations

VW Touareg phase 2
Un habitacle somptueux

Dans les modèles haut de gamme en série, et sinon comme équipement spécial, des applications bois assorties peaufinent le panneau de bord, la console centrale, les habillages de portes, le pommeau du levier de vitesse et le volant.

Sur la planche de bord apparaît un nouveau grand instrument mixte d'affichage multifonctionnel permettant une représentation détaillée et maintenant multicolore des informations de navigation, des systèmes d'assistance au conducteur. On y trouve également la fonction boussole et un indicateur de vitesse supplémentaire (numérique).

Le Touareg se montre riche en équipements les plus modernes. Ainsi, il dispose selon les versions de phares bi-xénon incluant l’éclairage directionnel, le réglage dynamique, l’éclairage d’intersection et les lave-phares. Il offre aussi un système d'accès sans clé avec un transpondeur qui reconnaît son propriétaire, le démarrage s'effectuant par un bouton sur la console centrale, le régulateur de vitesse adaptatif qui freine et accélère le véhicule automatiquement sur une plage de vitesse déterminée par le conducteur et même qui sert à prévenir une collision à l'avant du véhicule.

Egalement dans sa panoplie, l'assistant de changement de voie qui surveille la zone arrière et latérale du Touareg et avertit le conducteur, par un voyant lumineux dans les rétroviseurs externes, d'une possibilité de collision. Ou encore, une sonorisation d'une puissance de 600 Watts du spécialiste hi-fi danois Dynaudio.

2 motorisations essence et 3 Diesel

VW Touareg phase 2
A l'aise sur tous les terrains...

Pas d'évolution sous les capots du Touareg, sinon l'apparition à partir du second semestre 2007 du 6 litres W12 développant 450 ch, venant compléter l'offre essence composée pour l'heure uniquement du V6 de 3,6 litres à injection directe de 280 ch, puisque le V8 de 4,2 litres donnant 350 ch a été abandonné. Côté diesel, le choix est logiquement plus conséquent et on trouve trois turbodiesels à injection directe, un 2,5 litres 5 cylindres de 174 ch, un 3 litres V6 de 225 ch et un V10 de 5 litres développant 313 ch, tous équipés en série d'un filtre à particules.

Animé par le W12, le Touareg se permet de franchir la barre des 100 km/h en seulement 5,9 secondes et sa vitesse de pointe est limitée électroniquement à 250 km/h. La consommation est à l'image de ses performances, et anecdotique pour les riches et heureux propriétaires, mais il fallait bien que VW aligne son 4x4 sur les performances du cousin Porsche Cayenne.

Tous les moteurs sont accouplés à des boîtes à 6 rapports, mécaniques ou automatiques.

Transmission intégrale permanente

VW Touareg phase 2
...Attention quand même au sable trop mou...

Le Touareg transmet sa puissance aux quatre roues par le système baptisé 4xMotion, traditionnel chez VW. Dans le cas normal sur route sèche et adhérence régulière, cette transmission intégrale se distingue par une répartition symétrique de la puissance de 50/50 sur les essieux avant et arrière. Dès qu'une roue est soumise à un glissement, à cause d'une voie de roulage mouillée ou instable d'un seul côté, la puissance est reportée plus fortement et jusqu'à 100 % sur l'essieu possédant la meilleure adhérence par l'intermédiaire du blocage à disques du différentiel central. La répartition de puissance adaptée est assistée en supplément par un blocage de différentiel électronique par intervention des freins.

En condition de roulage tout-terrain, un commutateur tournant sur la console centrale permet d'activer aussi manuellement jusqu'à 100% les blocages de différentiel; la régulation automatique du blocage de différentiel est alors provisoirement désactivée. Le Touareg dispose d'autre part d'une boîte de vitesses courtes lui permettant de gravir les pentes les plus raides. Pour activer électriquement celle-ci, le conducteur a juste besoin de tourner le sélecteur «Auto diff» de la console centrale de la position de mode route «High» sur «Low».

Un châssis à hauteur variable

VW Touareg phase 2
Un hayon à ouverture électrique

Le Touareg possède un châssis performant doté de suspensions à roues indépendantes avec des essieux à bras oscillants transversaux. Ce système très élaboré constitue la base d'un bon comportement sur toutes les routes comme en tout-terrain.

En option et en série sur les versions Touareg V10 TDI et W12, VW propose une suspension pneumatique comprenant une régulation d'assiette automatique et une régulation électronique des amortisseurs. Dans cette configuration la garde au sol maximale passe à 30 cm. En mode «Auto Level» principalement utilisé sur routes en dur, le châssis s'abaisse de 21,5 à 19 cm à 125 km/h. Quand on atteint les 180 km/h le niveau passe automatiquement à 18 cm. Indépendamment de cela, on peut activer manuellement des niveaux intermédiaires.

L'élévation et l'abaissement automatiques se produisent également, en tout-terrain, quand on utilise principalement le mode «Offroad Level». Ainsi, le Touareg se permet d'offrir le même confort sur route comme sur pistes défoncées. Mais surtout, sa tenue de route n'est quasiment jamais altérée malgré un poids qui dépasse les 2,3 tonnes.

Des technologies de pointe pour une sécurité optimisée

VW Touareg phase 2
La roue de secours est en option. Pas esthétique mais utile

Le Touareg fait bien sûr le plein de technologies de pointe notamment dans le domaine de la sécurité active. Ainsi, il reçoit un ABS dit intelligent qui reconnaît la surface du sol afin de provoquer de mini blocages de roues et de créer des entassements de terre ou de neige devant les roues permettant de mieux arrêter la voiture.

De même, le programme de stabilisation électronique ESP propose de nouvelles fonctions. Un assistant de freinage hydraulique remplace le système pneumatique, et effectue une montée en pression préventive des freins en cas de relâchement soudain de la pédale d'accélérateur, une protection contre le roulis pour augmenter la sécurité anti-tonneau, ou encore une fonction dite freinage à sec qui essuie les disques à intervalles réguliers, quand la route est mouillée, afin d'optimiser l'efficacité du freinage.

Toute cette débauche de modernité et de luxe a bien sûr un prix et le tarif du Touareg s'affiche de 49.400 € à 98.500 €, avec forcément quelques options qui peuvent encore faire monter l'addition. Mais à ce niveau là, quelle importance.

Plus d'infos sur Volkswagen Touareg

Liens sur Volkswagen Touareg

accueil  |   les annonces  |   actualitÉs  |   services  |   espace pro  |   contact  |   flux rss
Qui sommes nous?